Devenir Allocataire de Recherche

Devenir Allocataire de Recherche

PROCÉDURE DE SÉLECTION DES CANDIDATS

A - Critères ministériels
Diplôme : obtenir le Master à la session de juin (ou une dispense), dans l’année de la candidature à une allocation de recherche. Ne pas avoir déjà pris une inscription en Doctorat.

Age : avoir moins de 25 ans. Des dérogations sont possibles pour les candidats âgés de moins de 30 ans au 1er janvier de l’année de la candidature.

Nationalité : française, ou d’un pays de l’Union européenne. Les étudiants étrangers peuvent être retenus s’ils ont effectué toutes leurs études supérieures en France (1er, 2e cycles et DEA).

B - Critères de l’Ecole doctorale
Qualité scientifique du dossier
Elle sera évaluée en fonction des travaux de recherches antérieurs de l’étudiant, qui doit fournir son mémoire de maîtrise, son mémoire de DESS le cas échéant, et son mémoire de DEA. On tiendra compte également du CV (diplômes antérieurs, en particulier dans d’autres domaines que la psychopathologie clinique, susceptibles d’une utilisation interdisciplinaire dans la recherche), des publications, des participations actives à des colloques etc. Et de l’expérience professionnelle pour les dérogations à la limite d’âge des 25 ans.

Nature du projet
Le projet de thèse, avec une ébauche de bibliographie, sera évalué en fonction des critères suivants :
- pertinence du projet vis-à-vis des travaux antérieurs de l’étudiant et, éventuellement, de son insertion clinique
- originalité du projet : on appréciera essentiellement la capacité du candidat à formuler une problématique dont il s’efforcera de montrer l’originalité à l’intérieur de la thématique à laquelle elle se rattache.
- interdisciplinarité du projet : elle est particulièrement importante compte tenu des options scientifiques de l’Ecole doctorale.

Insertion du projet dans une équipe
Le dossier devra comporter une lettre d’un responsable de l’une des équipes d’accueil, ou équipes internes de l’Ecole doctorale, justifiant de l’insertion du projet dans son équipe. Cette insertion implique non seulement que le projet soit pertinent vis-à-vis de la thématique de l’équipe, mais que l’étudiant soit prêt à prendre part aux activités collectives de l’équipe (colloques, publications, programmes de recherche etc), et à y apporter une aide sur le plan de l’organisation matérielle. Seront de ce fait prises en considération les connaissances informatiques, la connaissance de l’anglais ou d’autres langues vivantes ainsi que les qualités personnelles de disponibilité, communication et sérieux de l’étudiant.